Une remarque, une sugestion:   WEBMASTER 

©CSRouen 2018.  Created by  F. Piednoel

  • Facebook Social Icon

Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Leur univers n'est ni plus beau ni plus édifiant que le nôtre. Mais eux, du moins, courent jusqu'au bout de leur destin et il n'est même jamais de si bouleversants héros que ceux qui vont jusqu'à l'extrémité de leur passion.

 

Albert Camus

 

 

Maximilien Denis et Jacques Marette se se sont vu remettre, Samedi 14 Février 2015 au CRJS de Yerville, les médailles de Bronze attribuées par la Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins. Ces médailles avaient pour but, notamment, de récompenser leur courage, puisqu'ils avaient porté assistance à plusieurs personnes dont le bateau avait chaviré au large de Dieppe en Juillet dernier, et réussi a sauvé de la noyade une enfant coincée dans la coque du bateau.




(Discours prononcé par présidente, Samedi 14 Février 2015, remise des médailles de bronze : Maximilien Denis et Jacques Marette)

 

"Aujourd'hui, deux clubs amis, l'ASRUC et le CSR s'unissent pour remettre les médailles fédérales à Maximilien Denis et Jacques Marette.
Outre leur dévouement, ces médailles récompenseront surtout leur courage.


En effet, en juillet dernier, faisant cap sur leur épave du jour, un appel de détresse émanant du CROSS Gris-Nez signale une vedette retournée au large de Dieppe : trois personnes sont accrochées à la coque, une 4ème, une enfant est coincée à l'intérieur de l'embarcation.
Avec l'aide du pilote et des plongeurs présents sur Bulle 4 ce jour, ils avaient alors porté assistance à ces personnes et réussi à sauver de la noyade l'enfant immobilisée sous la coque du bateau qui commençait déjà à sombrer.


Philippe David, qui ne pouvait être présent pour cette remise de médailles et les féliciter directement, a tenu à ajouter le mot suivant :
" C'est sans aucune hésitation que Maximilien et Jacques ont détourné leur cap pour porter assistance à la jeune fille coincée à l'intérieur de la vedette retournée.
N'écoutant que leur courage ils ont de concert sauter à l'eau puis, l'un en bouteille, l'autre en apnée, ont pénétré l'habitacle pour rassurer l'enfant et surtout l'extraire de cette mésaventure.
Si aujourd'hui ce geste semble naturel il faut se replacer dans le contexte pour apprécier la générosité et la détermination de nos deux valeureux plongeurs.
C'est pour les honorer et les remercier, que l'association des deux clubs, l'ASRUC et le CSR ont souhaité les médailler.
Je suis certain que vos applaudissements leur iront droit au cœur. Merci pour ce bel exemple "

 

Samedi 14 Février 2015: Héros un jour, heros toujours

Rouen Sur Mer 2015

Faites du Sport 2015

Article Paris-Normandie du 25/09/ 2015

Article Paris-Normandie du 26/09/ 2015

ROUEN MAG Octobre 2016